Un article du Parisien publié le 12/08 a particulièrement retenu notre attention. Il compare l’impact écologique de la voiture électrique et les voitures thermiques (diesel, essence) et met en valeur un point essentiel, l’ensemble du cycle de vie, de la fabrication au recyclage du Véhicule.

On applaudit donc les journalistes Erwan Benezet et Vincent Vérier d’avoir détaillé, les impacts lors de la fabrication (la voiture électrique étant émettrice de 50% de plus qu’une voiture thermique), l’utilisation avec une électricité qui provient à 75% du nucléaire. Sur route, c’est  la voiture électrique qui est bien plus vertueuse que les véhicules essence ou diesel. Mais il faut entre 30 000 et 40 000 km pour que le bilan carbone entre les deux s’équilibre.

Voiture électrique ou thermique : laquelle pollue le plus ?

Concernant le recyclage, la durée de vie moyenne d’une batterie électrique est de dix ans. Dans ce laps de temps, les batteries usagées, dans lesquelles on trouve des métaux toxiques, rares, précieux mais aussi des acides, pourraient dépasser les 100 000 tonnes par an.

A découvrir sur http://www.leparisien.fr/automobile/voiture-electrique-ou-thermique-laquelle-pollue-le-plus-12-08-2019-8132190.php