Que signifie WLTP?

WLTP est l’acronyme pour Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure. Cette procédure d’essai mondiale harmonisée pour les véhicules des particuliers et utilitaires légers a été développée par la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU) en coordination avec des experts du Japon et de l’Inde.
Le nouveau protocole WLTP mesure la consommation de carburant, les émissions de CO2 et les substances polluantes émises par les véhicules.

Pourquoi la norme WLTP a-t-elle été mise en place ?

Cette norme a été mise en place afin de créer des tests fiables au sein des laboratoires et d’harmoniser mondialement les procédures. Elle remplacera la norme « NEDC » (New European Driving Cycle) souvent décriée pour ne pas refléter les consommations réelles des véhicules. La durée des tests de la norme WLTP sera de 30 minutes contre 20 auparavant pour la NEDC, la distance parcourue de 23 km contre 11 km, une vitesse moyenne de 46,5 km/h contre 34 km/h avec une prise en compte de l’impact des options et des changements de rapports variables. Les résultats répondront à des conditions moyennes d’utilisation des véhicules.

A  partir de quand cette nouvelle réglementation entre- t-elle en vigueur ?

Cette nouvelle réglementation entre en vigueur à partir du 1er septembre 2018.  Jusqu’en 2020, les 2 normes coexistent. Les véhicules immatriculés avant le 1er septembre 2018 ne sont pas touchés par la norme WLTP.

Qui sera impacté par ce nouveau dispositif ?

Les résultats des tests WLTP pourraient indiquer une augmentation des valeurs moyennes pouvant atteindre jusqu’à 29%. Aussi, les pays dont la fiscalité des véhicules dépend principalement des émissions de CO2 seront touchés. Les entreprises disposant d’une politique interne sur le seuil d’émission en CO2 et de facto leur budget devront adapter leur dispositif en augmentant leur seuil ou en changeant leurs Car policy  qui ne correspondraient plus aux seuils cibles.

Pour plus d’information, contactez nos experts.