Economie, Entreprise. 

Le spécialiste de la gestion de flotte automobile s’est installé à Yvetot. Il a déjà embauché trois personnes.

Holson, spécialiste dans la gestion des flottes automobiles dont le siège est localisé à Rueil-Malmaison, près de Paris, s’est installé le 15 janvier 2021 à Yvetot, pour poursuivre son développement. « On a deux cœurs de métier. D’abord le conseil pour gérer un parc automobile : réduction des coûts, organisation, transition énergétique… Nous sommes sollicités par des grands groupes. 
Notre deuxième branche d’activité est l’externalisation de la gestion administrative de la flotte. Par exemple renouveler le véhicule de M. Dupont, lui faire choisir le véhicule, le faire valider par son manager, soumettre des devis, passer commande…, explique Philippe Ambon, directeur général de Holson, associé à Stéphane Montagnon. Historiquement, nous avons débuté par le conseil. Mais en 2021, on ne sera pas loin du 50-50. On a bien progressé. On a connu une forte croissance en fin d’année. 2020 a été une année soutenue pour nous ». 
La flotte automobile représente un poste achat de premier ordre pour une société, avec une complexité de gestion très élevée. A tout moment, l’évolution de l’environnement, de la réglementation, de la fiscalité et des usages ou bien de la stratégie de l’entreprise amène à réaliser des arbitrages et des ajustements. 
En raison de ce développement, Philippe Ambon et son associé ont réfléchi à ouvrir une antenne ailleurs. « On avait la possibilité de partir à l’étranger, mais le made in France nous plaisait bien ». Et pourquoi quitter la région parisienne ? Pour le coût immobilier élevé. Mais il fallait rester « à une distance raisonnable de Rueil-Malmaison ». 
Ayant des attaches cauchoises depuis trente ans, Philippe Ambon a pensé à Yvetot, « dont l’accès est facile par l’autoroute et le train. On est à 1 h 30″« Je connais la région. Les habitants sont travailleurs, avec un certain art de vivre. L’idée de créer de l’emploi où il y en a moins nous plaisait également ». Yvetot, base arrière de l’externalisation Holson s’est installé dans les locaux d’Esprit voyages, rue Edmond-Labbé à Yvetot, sous une forme de coworking.
Trois personnes ont été embauchées pour démarrer à Yvetot comme gestionnaire de flotte. « Pôle emploi nous a bien aidés pour le recrutement. Comme nous n’avons pas d’infrastructure localement, il nous a prêté des locaux pour organiser des speed datings. Ce métier ne s’apprend pas en université. On a recruté trois personnes avec du savoir être qui ont suivi une formation interne. On cherchait des candidats rigoureux, extrêmement bien organisés, avec une bonne communication orale et écrite, capables d’encaisser une certaine forme de pression avec des demandes qui arrivent à tout moment ». Yvetot va devenir la base arrière de l’externalisation. 
Après avoir trouvé ses trois gestionnaires de flotte, Philippe Ambon a lancé un nouveau recrutement de deux personnes. Il a déjà attiré un gestionnaire de compte, en provenance de Paris, qui quitte un grand groupe. « Et je cherche un quatrième gestionnaire de flotte ». Il a posté une annonce vendredi 2 avril et a reçu vingt-cinq candidatures en quatre jours. En raison du confinement, ses salariés sont en télétravail, avec une personne au maximum sur site. « Nous sommes attachés au bien-être au travail. Nos salariés ont reçu un écran 24 pouces et une chaise de bureau pour ceux qui le souhaitent. Nous mettons en place un intéressement. Nous voulons que nos salariés se sentent bien chez nous ». La prochaine étape est de trouver un local. « On est déjà en train de le chercher. Avec deux postes en plus, nous serons à l’étroit dans l’agence. Il va falloir trouver des bureaux avec comme contrainte de rester à une distance convenable de la gare ». 
Source: Courrier Cauchois